BLOG

La fête des mères

La fête des mères

Comme chaque année au mois de mai, la fête des mères est l’occasion d’avoir une pensée ou une attention particulière pour sa maman, l’idéal étant de ne pas attendre cette date officielle pour y penser….

On se souvient avec plaisir des premiers petits bricolages réalisés à l’école pour notre maman, et on peut encore réciter par cœur le premier poème appris pour l’occasion.

On se souvient aussi des premiers bricolages reçus de nos propres bambins, offerts avec toute la fierté dont ils étaient capables et qui sont désormais soigneusement rangés dans la boîte à souvenirs…

Que notre maman soit toujours auprès de nous ou qu’elle soit partie, c’est chaque jour qu’elle devrait être fêtée, par notre présence, notre bienveillance et notre amour quotidien, où qu’elle se trouve.

Avant de faire un rapide tour d’horizon de la fête des mères dans le temps et dans le monde, j’avais envie de reprendre cette chanson de Linda Lemay :

« Une mère, ça fait ce que ça peut, ça ne peut pas tout faire, mais ça fait de son mieux »

Vous aussi, laissez moi en commentaires une anecdote, une chanson, un poème qui vous rappelle vos fêtes des mères, en tant qu’enfant ou en tant que maman….

La fête des mères dans le temps

Dans la mythologie grecque, Rhéa, la mère de Zeus était célébrée au printemps.
Ce culte se déroulait aux Ides de mars dans toute l’Asie mineure.

Les Matronalia célébraient les matrones le 1er mars dans les fêtes religieuses romaines.

Le mois de mars était choisi pour ces célébrations car c’est le mois du printemps et de la fertilité.

Au XVeme siècle, le Mothering Sunday fête les mamans chez nos voisins anglais.

En France, le premier à évoquer l’idée de fêter les mamans lors d’une journée officielle est Napoléon en 1806.
Il s’agissait alors de fêter plus particulièrement les mères de familles nombreuses.

Plus proche de nous, le Mother’s day tel que nous le connaissons est instauré aux Etats Unis en 1908.
Cette journée en l’honneur des mamans a été demandée par une institutrice, Anna Jarvis (1864-1948) lors du décès de sa maman et la date a été fixée au deuxième dimanche du mois de mai.
En 1908, ne pouvant assister à une cérémonie d’hommage à sa maman décédée 3 ans auparavant, elle envoya un télégramme et 500 œillets blancs.
En 1912, elle créa l’association internationale pour la journée de la mère.

Deux ans plus tard, les Etats Unis officialisent cette fête et aujourd’hui encore, les œillets en restent le symbole : œillets blancs pour les mamans en vie, et œillets rouges pour les mamans décédées.

Le Royaume Uni adopte également cette fête en 1914 tandis que l’Allemagne officialise en 1923.

« C’est toutefois à la fin de la Première Guerre mondiale que le principe du Mother’s Day prend corps en Europe. Il a été répandu par les jeunes membres d’organisations américaines de secours aux populations occupées (le CRB ou Commission des secours en Belgique et en France du Nord occupée d’Herbert Hoover) ou aux blessés du front (l’American Red Cross) et surtout par les soldats américains du corps expéditionnaire du général John Pershing arrivés en masse à partir d’avril 1917. En mai 1918, Pershing ordonne de distribuer à tous les soldats sous son commandement (certains sont anglais, néerlandais, français ou belges) des cartes postales d’hommage à envoyer pour le Mother’s Day et il fait aussi réaliser un film d’actualités par Gaumont.  En 1918, la ville de Lyon célèbre la journée des mères en hommage aux mères et aux épouses qui ont perdu leurs fils et leur mari pendant la Première Guerre mondiale. En 1920, est élaborée une fête des mères de familles nombreuses puis le gouvernement officialise une journée des mères en 1926, dans le cadre de la politique nataliste encouragée par la République. Après une première tentative en 1920 qui donne aux municipalités la responsabilité de célébrer éventuellement les mères et les pères de familles nombreuses, ce n’est que le 20 avril 1926 que la fête des Mères obtient sa véritable reconnaissance officielle.

Après guerre, la loi du 24 mai 1950 dispose que « la République française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d’une journée consacrée à la célébration de la « fête des Mères » », organisée par le ministre chargé de la Santé avec le concours de l’UNAF .Elle en fixe la date au dernier dimanche de mai (sauf si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte, auquel cas elle est repoussée au premier dimanche de juin), et prévoit l’inscription des crédits nécessaires sur le budget du ministère . »
(source wikipedia)

La fête des mères dans les autres pays

La fête des mères est une fête internationale mais tous les pays ne célèbrent pas les mamans à la même date.

Le Mothering Sunday est fêté au Royaume Uni et et en Irlande trois semaines avant Pâques.

C’est le 1er dimanche du mois de mai qu’a choisi l’Espagne pour mettre les mamans à l’honneur.
Là bas, les mères et les grands-mères en cuisinent pas ce jour là et les restaurants leur offrent une fleur pour respecter cette tradition.

En Allemagne, c’est le 2ème dimanche du mois de mai que les mamans sont choyées par leurs enfants.
D’ailleurs, ce jour là, les mamans allemandes ne travaillent pas !
C’est à cette date également que les petits canadiens célèbrent leur maman.

En Nouvelle Zélande, en Australie, au Brésil ou aux Etats Unis, c’est le deuxième dimanche du mois de mai qui est également retenu pour fêter les mamans.

En Belgique, bien que la date du 2eme dimanche du mois de mai soit retenue pour célébrer la fête des mères, la province d’Anvers se démarque en la célébrant le 15 août, fête de la Vierge Marie.

En France, les mamans sont mises à l’honneur le dernier dimanche du mois de mai, sauf si ce dimanche correspond à la Pentecôte, auquel cas la fête des mères est reportée au premier dimanche du mois de juin.
Cette date a été officiellement retenue depuis 1950.

La fête des mères et les cadeaux

Largement commercialisée, la journée de la fête des mères est l’occasion d’offrir à sa maman toute la panoplie des cadeaux clichés : parfum, fleur et bijoux.

Aujourd’hui, les bijoux se font utiles grâce aux pierres naturelles et  à leurs vertus.
Domidora vous en propose bien sûr toute une série et chaque maman y trouvera un bracelet qui lui convient, sur la boutique Domidora en ligne.

On offre aussi volontiers tous les accessoires de beauté dont elle pourrait avoir besoin, du sèche cheveux à l’épilateur en passant par le set manucure ou la brosse à dents électrique…

Dans une tendance toujours plus axée vers la dématérialisation et le zero déchet, les idées de cadeaux ne manquent pas non plus : invitation au restaurant, place de cinéma ou de concert, bon cadeau ou citytrip…

Ces idées cadeaux ont eu la bonne idée d’évoluer puisqu’il y a quelques années, le cadeau de la fête des mères allait du fer à repasser à l’aspirateur en passant par le grille pain ou la machine à coudre….

 

Dites moi quel cadeau de fête des mères reçu ou offert vous a particulièrement touché ?

Je me souviens que chaque année, le papa d’un élève de l’école était fleuriste et que nous pouvions acheter des plantes pour nos mamans.
Invariablement, la mienne recevait une violette….

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s