Noël approche, il faut déjà songer à son marché….

Ce matin, en relevant mes mails, il y en avait un qui m’annonçait la date du prochain marché de Noël…

J’ai été un peu surprise, car, une fois n’est pas coutume, il fait 35° (non, je n’exagère pas, je vous assure) dehors, et loin de moi l’idée de Noël et de son sapin…

Et j’ai pensé qu’un petit billet sur les marchés en général, et celui de Noël en particulier emboîterait le pas au mail de ce matin.

Vous le savez maintenant, mon projet pour le printemps est d’aller sur les routes de France et de Navarre (d’Aquitaine plus précisément) vous proposer mes petites créations.

Je fais régulièrement des brocantes et des marchés de Noël dans la région, et j’aime beaucoup cette ambiance particulière.

L’occasion de vous rencontrer, de voir vos réactions devant mon stand, de répondre à vos questions, et pouvoir ainsi mieux adapter mon offre à votre demande.

Il est tout d’abord primordial d’avoir un matériel robuste et fonctionnel.
Exit les tables bancales, les parasols boiteux, les présentoirs inadaptés.

Vous devez avant tout proposer vos créations quelles qu’elles soient sur une table bien stable, à hauteur d’homme pour que les passants puissent parcourir votre collection d’un regard sans avoir à se baisser.  Vos articles seront présentés de manière personnelle, avec juste ce qu’il faut de décoration ou de mise en scène pour les mettre en valeur sans leur voler la vedette.
Vos prix seront bien visibles et sans équivoque.

Vous protègerez votre stand avec une tonnelle indispensable tant pour vous protéger du vent ou d’une fine pluie que d’un trop fort soleil.
Je peux vous dire par expérience qu’en cas de soleil trop brûlant, c’est un plaisir pour les passants que de s’arrêter un moment à l’ombre rafraîchissante de votre tonnelle et les voilà bien à leur aise pour regarder toutes vos petites merveilles et pour se laisser tenter par l’une d’elles.

Votre nom et votre logo doivent également être bien en évidence de même que vos cartes de visite ou flyers.

Pensez à adapter vos emballages en fonction de la saison.  On n’emballe pas de la même façon un bijou d’été ou une création de Noël.

N ‘hésitez pas à entamer le dialogue avec vos clientes et leur préciser que vous avez une boutique en ligne sur laquelle elles retrouveront l’entièreté de votre collection que vous n’avez pas su emmener avec vous.  Beaucoup de ventes se font sur internet et après réflexion.

Votre fond de caisse sera prévu en suffisance et vos prix seront des prix ronds pour vous faciliter le change.

S’il s’agit d’un marché nocturne ou en salle, prévoyez de l’éclairage pour l’entièreté de votre stand et des lumières plus particulières à fixer sur votre table pour faire ressortir certains détails de vos articles.

Et pour ce qui est du stock, préparez vos bijoux en plusieurs exemplaires en fonction des ventes de vos marchés précédents.  Il ne s’agit pas de tomber en rupture de stock et de refuser une vente sous ce prétexte.

Il peut être bon également d’emmener avec vous quelques petites choses à faire en attendant le client, enfiler des perles, resserrer des fermoirs… des petites actions qui permettent d’attirer l’attention des passants qui seront plus enclins à s’approcher pour voir ce que vous proposez exactement que si vous restez assise derrière votre stand.
Le fait de vous voir “travailler” les rassure également qu’il s’agit bien là de créations artisanales “faites mains” et c’est souvent ce qui fera la différence entre vos articles et ceux d’un autre stand qui produit en quantité et de façon industrielle.

Je vous laisse, je vais remplir mon formulaire d’inscription, régler le montant de la réservation et bloquer d’ores et déjà la date du 11 décembre prochain dans mon agenda.
Mon premier marché de Noël est ainsi réservé !

Bonne journée à toutes !

IMG_20160724_112614

 

 

 

 

 

 

 

Étiqueté , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

0

Your Cart

%d blogueurs aiment cette page :